Back to top

Atelier en école primaire

Dans le cadre de notre mandat avec le bailleur social Dynacité et la ville de Ferney Voltaire, nous sommes allés animer des ateliers pour les enfants de l'école Florian à Ferney.

L'intention de ces ateliers était de comprendre comment les enfants vivent leur quartier et leurs souhaits pour l'améliorer.

Nous étions 2 : Gaëlle Bonola de l'espace de vie sociale de Ferney, qui anime également l'atelier des petits curieux le mardi dans le quartier et Yannick Laignel, de Solucracy.

Condenser l'expérience

Pour nous assurer de fournir aux porteurs de projets issus des ateliers Solucracy suffisamment de ressources pour avancer sereinement, nous avons décidé de lancer une enquête pour comprendre ce qui permet qu'un projet local fonctionne bien.

Pour cela, nous avons utilisé la démarche appréciative .

Comme tous les outils qu'on crée, l'idée était que ce soit simple à utiliser, facilement reproductible et essaimable.

Coronapéros solidaires

Au début du confinement lié au coronavirus, nous nous sommes demandés comment ajuster notre activité pour nous mettre au service de se qui était en train de se passer.

Nous sommes repartis de notre intention : Accompagner les citoyens pour qu'ils puissent améliorer leur quotidien à travers le collectif.

Le coronapéro solidaire est en fait un format de cercles de parole pour qu'un groupe puisse se mettre tour à tour au service de chacun de ses membres.

Le Jeu de la Réunion

A quoi ça sert ?

C'est un document simple, constitué comme des règles de jeu, pour partager la manière dont on fait nos réunions.

Il sert de guide pour animer des réunions efficaces, qui prennent soin du groupe et pour goûter aux avantages des outils de facilitation. Si vous voulez creuser plus profondément tous ces outils, ou vous laisser guider par un professionnel, n'hésitez pas à en contacter un.e près de chez vous, vous pourrez le.a trouver sur la carte

Une carte collaborative pour recenser les facilitateurs en intelligence collective

 

Parce qu'à Solucracy, on est ambitieux, on a commencé à réfléchir à la manière de déployer le plus de projets possible en même temps et la ressource la plus importante sont les facilitateurs en intelligence collective pour animer les ateliers participatifs.

Il était donc intéressant pour nous de pouvoir identifier les facilitateurs présents sur chaque territoire, et pour ça, on a commencé à travailler sur une carte. Pour rester cohérent, il nous fallait un outil ouvert et open source, facile d'utilisation.
Nous avons donc opté pour Gogocarto.