Back to top

UN NOUVEAU PROJET SOLUCRACY AUTOUR DE L’ENJEU CLIMATIQUE ET SA MISE EN MOUVEMENT SUR LES TERRITOIRES

Aujourd’hui, la question de l’enjeu climatique se diffuse … et prend de l’ampleur ! C’est ce que nous montre le succès des ateliers « fresques du climat » : les gens se mobilisent et débattent autour de cet enjeu qui devient incontournable.


La Fresque du Climat est un atelier conçu pour faire comprendre les rapports du GIEC : comment la machine climatique fonctionne-t-elle, quelles conséquences dans notre quotidien, comment faire pour limiter les conséquences. Cela se résume à prendre conscience de l’enjeu des conditions à respecter pour que le territoire dans lequel on habite reste un endroit où il fait bon vivre. C’est un atelier accessible, ludique, qui donne de la visibilité sur la trajectoire à suivre pour atteindre l’objectif d‘un monde à +2°C. Il apporte des pistes de solutions et met en avant certains écueils qui empêcheraient d’atteindre le résultat escompté. Il sépare la part individuelle de la part collective.

https://fresqueduclimat.org/

Fresque du climat

Urgence climatique : comment passer à l’action ? Comment s’organiser et agir en partant de nos besoins et de nos envies ?


C’est autour de ces deux questions qu’un nouveau projet Solucracy voit le jour : Soluclimat ! En alliant 2 phases, un temps de conscientisation aux enjeux du climat puis la méthode Solucracy, les habitant.es passent de la prise de conscience et du partage d’information à la mise en place d’actions concrètes sur leur territoire.


L’équipe Solucracy accompagne la démarche en organisant une conférence du climat avec les ateliers adaptés pour comprendre pleinement les enjeux au niveau du territoire. Puis, un « porte à porte » pour récolter les besoins et les envies des habitant.es, et enfin la mise en place d’ateliers de solutions pour accompagner le lancement des projets.


Le but de l’accompagnement est de créer une dynamique participative autour de la qualité de vie, tant à travers le renforcement de ce que l'on apprécie dans notre quotidien que dans une évolution vers certains modes de vie enviables et au service de notre qualité de vie future. Au final : un accompagnement avec une envie forte de montrer que concilier “humain et environnement” au rythme des besoins et envies des habitants du territoire est largement faisable. Une transition qui se fera de manière transversale (économique, sociale, environnementale …) et conviviale !

Quelles étapes pour passer de l’information à l’action ?

Concrètement, SoluClimat s’organise en 5 étapes.

  1. Organiser une conférence du climat
  2. Constituer une équipe locale d’habitants motivés
  3. Faire émerger les besoins des habitants
  4. Imaginer des solutions collectivement
  5. Accompagner les solutions

Il s’agit :

  • De faire monter en conscience les habitant.es sur l’enjeu climatique et l’impact citoyen avec le dispositif “fresque du climat” autour d’informations partagées et éclairantes,
  • De mobiliser un groupe d’habitant.es engagé.es qui sont formé.es à accompagner la dynamique sur le long terme,
  • De co-construire un diagnostic des besoins et des attentes autour des questions du lien social et de l’environnement,
  • De transformer les besoins en solutions,
  • D’accompagner la transformation des solutions en projets, et le lancement de dynamiques concrètes et réalisables en fonction des ressources et du territoire.

Intéressé ? Vous êtes les bienvenus ! Nous lançons ce nouveau projet avec enthousiasme, n’hésitez pas à nous contacter pour y participer, et que l’aventure commence !


A très vite avec plaisir,


William, Circé et l’équipe de Solucracy


Info COVID

Selon le contexte COVID, nous prenons soin de maintenir les gestes barrières lors des ateliers en présentiel. Nous avons également la possibilité de mettre en place les ateliers en visio (nos retours d’expériences nous permettent d’avancer le fait que les citoyens sont demandeurs d’activités participatives en cette période, même en visio), avec en point de vigilance des niveaux variables d’utilisation des outils numériques selon les personnes et une qualité de partage malgré tout réduite.