Retour d'expérience : Le Fraysse (81430)

Le 2 Juillet, Alain Guerder nous a contacté pour en savoir un peu plus sur Solucracy.

Mû par une volonté de mettre en place une liste participative sur sa commune, il est à la recherche d'outils pour lancer une dynamique de participation. Il décide de s'inspirer de la méthode Solucracy pour initier une démarche dans son village.

La Fraysse, village de 386 habitants dans le Tarn

Le Fraysse
image trouvée ici : http://www.montsalban-villefranchois.fr/files/pmedia/public/r152_9_lefraysse_800x160--233.jpg

 

Depuis 20 ans, Alain habite Le Fraysse. Il n'y a pas entretenu beaucoup de contacts. Porté par les dynamiques écologiques et citoyennes de ces derniers mois, il décide de s'investir pour apporter sa pierre localement. Aussi, la situation l'interpelle, le maire en place depuis 1994 ne renouvellera pas sa candidature pour les législatives de 2020.

Son intention est de réunir les énergies locales pour contribuer à la transition écologique et citoyenne. Alain pense toucher également Alban, une commune voisine de 938 habitants et Villefranche, commune de 1245 habitants pour augmenter ses chances d'y trouver des énergies motivées.

Selon nos discussions, la population est répartie équitablement entre le coeur de village et le reste de la commune, de manière beaucoup moins dense.

Des premières actions pour fédérer et imaginer des solutions entre habitants

2 Juillet au 5 Juillet 2019 : des premiers échanges entre Solucracy et Alain

Après un échange d'emails, nous avons partagé avec Alain, quelques modèles de documents et une description de la méthode afin de l'aider à savoir par quel bout attaquer.

L'idée d'un porte à porte ou d'une réunion d'informations était présente dans la tête d'Alain mais sans forcément en connaitre le but ou l'intention.

6 et 7 Juillet 2019 : un premier porte à porte peu fructueux

Une première session de porte à porte est réalisée mais elle n'a pas forcément été très fructueuse. A part pour connaitre l'identité d'un éventuel candidat aux prochaines municipales.

11 au 19 Juillet 2019 : un deuxième porte à porte motivant et aux réponses cohérentes

Il décide de reprendre son enquête en se basant sur les 4 questions de Solucracy et entre en contact avec une vingtaine de foyers.

Le village étant très étendu et les réponses étant similaires, il préfère stopper l'enquête pour organiser directement une réunion avec les quelques personnes motivées à contribuer.

29 Juillet 2019 : un petit comité et 7 solutions co-crées par les nouveaux habitants

La réunion a lieu avec 4 participants.

Voici le compte rendu brut qu'il nous a envoyé :

Bonjour,
à la réunion de hier, il y avait 4 participants.
Il me semble que c'est important de le souligner, tous des nouveaux au village.
J'ai commencer par expliquer le but, le déroulement de la réunion, les listes participatives et comment j'ai initié le projet par un questionnaire que j'ai rapidement arrêté puisque comme je t'ai dit, les réponses était toujours les mêmes.
Je leur ai proposé de répondre aux 4 questions.
Sans surprises, on a eu à nouveaux les mêmes réponses.
Phase 2, j'ai mis un tas de feuille A4 et des feutres noirs à dispo en proposant d'écrire une idée par feuille.
Nous avons eu 11 feuilles représentant 7 thèmes.
Chacun à ensuite lu la ou les feuilles qu'il a écrit pour expliciter grossièrement l'idée si nécessaire.
Phase 3, avec des feutres rouge, jaune, vert, bleu, nous avons chacun fait une coche sur chaque thème pour signifier l'intérêt trouvé personnellement à la proposition rouge=min /…/ bleu=max
Ce qui a permis de classer les thèmes par score d'intérêt.
Phase 4, nous avons pris les deux thèmes ayant le plus haut score d'intérêt et nous nous sommes séparé en 2 tables de débat. Anecdote, le village étant vraiment petit il a était facile de se déplacer dans les rues pour débattre en grandeur réelle des problématiques traitées.
Phase 5, nous avons exposé au groupe entier les conclusions et les solutions proposées afin que le groupe entier finalise chacun des thèmes.

Il est ressorti que sans la participation active de la mairie, il sera impossible d'acter les deux thèmes traités.
Un rédacteur volontaire pour chaque thème doit maintenant faire un rapport dont nous irons discuter à la mairie.
Le rdv est pris pour le 18 aout.
Les thèmes et les propositions par ordre de score :
1) Embellir la place de l'église pour la rendre plus pittoresque,
    Embellir la place de la mairie (bancs plantes…),
    Améliorer le garement place de l'église,
2) Colorer les façades du village,
3) Planter des arbres pour créer des endroits agréables,
    Mettre des bancs dans des endroits agréables pour se rencontrer,
4) Créer un sentier pour de longues promenades,
5) aire de jeu pour les enfants,
6) jardins partagés,
7) inviter des gens à jouer aux boules sur la place.
Merci à tous deux de me faire un retour sur les points qui vous plaisent et les améliorations éventuelles.
j'ai proposé d'inviter à titre d'observateurs des habitants des villages voisins

1er Août 2019 : quelques idées pour soutenir le projet et favoriser la synchronisation des énergies

Nous avons ensuite convenu d'un appel avec Judith, Alain et moi pour échanger et en savoir un peu plus.
Cet appel nous a permis de connaitre le projet plus en profondeur et de réfléchir ensemble à la manière dont nous pourrions le soutenir dans son projet.

Voici ce que nous avons pu partager suite à notre conversation :

Voici quelques liens/idées qui peuvent aider pour la suite :
Permis de végétaliser : https://www.quechoisir.org/actualite-permis-de-vegetaliser-les-regles-a-respecter-n9117/
Un outil d'urbanisme collaboratif : http://unlimitedcities.org/
Un petit dossier sur l'urbanisme participatif pour s'inspirer : https://urbanismeparticipatif.ca/sites/default/files/upload/document/guides/rqv_guide_urba_parti_fra_0.pdf
Ne pas oublier ce qui compte :-) :
    La posture collaborative : penser à ce qu'a déjà fait le maire
    Une application pour valoriser ce qu’on aimerait faire
    Anticiper les objections de l’élu avant d'aller le voir
    Aller voir le reste des habitants

18 Aout 2019 : de nouveaux habitants, des idées plus abouties et des premières énergies libérées

Une nouvelle réunion avec de nouveaux habitants, a eu lieu - dont vous pourrez trouver le compte rendu en pièce jointe. Les premières idées de solutions ont été approfondies, les premiers échanges avec la mairie et l'espace de vie sociale se sont faits : les flyers pour présenter la démarche pour la prochaine étape pourront être imprimés par l'EVS, l'initiative des habitants sera visible sur leur site et un rendez-vous avec le maire est programmé pour exposer leurs projets et attentes.

Ils sont maintenant en train de préparer l'organisation d'un forum ouvert et sont à la recherche d'un facilitateur.

Si vous êtes dans la région et que ce projet vous parle, n'hésitez pas à nous faire signe pour qu'on vous mette en relation !

Un petit mot d'Alain

Lors de la distribution de tracts du jeudi 15 aout, au lieu de simplement mettre les flyers dans les boites comme lors de la distribution précédente, j'ai démarché à 13 h et à 19 h afin de trouver les frayssinols chez eux et de leur parler brièvement du projet avant de leur remettre le tract. J'ai touché pratiquement toutes les maisons du village. La moitié m'ont tout de suite dit savoir de quoi il s'agissait.
J'ai contacté le communauté de commune via "l'espace de vie social" un bureau de la CdC spécialisé. Ils ont dit être très intéressé et on proposé de mettre à ma disposition une page internet lié et de prendre en charge l'impression des flyers.


Notre point de vue

Le projet d'Alain a du sens et nous souhaitons le soutenir autant que possible en mettant à sa disposition tout ce qui pourrait lui faciliter la tâche. Mais cette expérience a mis en lumière une question importante : Qu'est-ce qu'est vraiment un projet Solucracy ? A quel moment considère-t-on que cela ne rentre plus dans le cadre ?


Pour nous, certains critères sont importants : le fait d'offrir à tous les habitants la possibilité de répondre aux questions, ou le fait de mettre les réponses à disposition de tous, en libre. Selon ces critères, le projet d'Alain n'est donc pas un projet Solucracy mais ça ne nous empêche pas de le soutenir et de l'accompagner du mieux qu'on peut dans la limite de nos ressources parce que l'INTENTION est la même et ce qui se passe au Fraysse contribue à remplir la mission de Solucracy : impulser une dynamique de collaboration sur les territoires qui prend soin du tissu social et qui transforme les besoins des habitants en solutions.

L'initiative d'Alain a soulevé d'autres questions : un des piliers de Solucracy est de porter une attention particulière à la mise en commun de l'expérience, comment peut-on faire pour que les personnes qui déploient des projets chez eux contribuent à cet effort de documentation, à faire grandir le bien commun, à le nourrir ?

Nous avons passé pas mal de temps à y réfléchir et avons décidé de fondre tout ça dans un modèle d'accompagnement que nous proposons aux citoyens motivés à s'impliquer localement. Plus de détails dans les prochaines semaines ! :-)